Chères Rasantaises, Chers Rasantais,

L’année 2020 nous aura tous marqués (masqués ?). Vous êtes certainement nombreux à avoir été affectés par ce satané virus, que ce soit dans votre entourage ou dans votre activité professionnelle. Dire que le sport nous manque pourrait paraitre bien futile par rapport à l’impact que cette crise sanitaire a eu sur l’ensemble de la planète.

Pourtant le sport, et donc notre si cher hockey, est synonyme de lien social, de partage de valeurs, de dépassement de soi, de bien-être. Bref, il participe à l’équilibre de nos vies, qu’on soit enfant, jeune ou adulte. Et à ces titres, nous comprenons mieux pourquoi cette année 2020 a été doublement difficile pour la famille Rasante : tout d’abord, la saison 2019-2020 a été arrêtée avant son terme. Ensuite la saison actuelle, interrompue un mois avant la fin du premier tour. Et depuis lors, à part les enfants de moins de 12 ans, nous n’avons plus été autorisés à revenir sur nos terrains.

Comme vous tous, je ressens ce manque et je comprends donc très bien les états d’esprit dans lesquels vous vous trouvez. Cela devient très long. Nous n’en voyons pas la fin. Je reste cependant optimiste car grâce aux efforts de tous et à l’arrivée prochaine des vaccins, la situation va s’améliorer. Notre fédérations pense à l’heure actuelle que la saison pourra se dérouler jusqu’à son terme, moyennant bien évidemment un calendrier adapté et dépendant de l’évolution de la pandémie. La reprise des championnats jeunes et adultes est actuellement prévue le week-end des 30 et 31 janvier avec des entrainements deux semaines avant. Mais cela reste bien entendu conditionné aux décisions qui seront prises par le Comité de Concertation à la mi-janvier. Donc je vous invite une fois encore à respecter scrupuleusement les consignes données par nos autorités et experts scientifiques, car je reste persuadé que c’est la meilleure manière de mettre un terme à la situation hybride actuelle et donc à recommencer à pratiquer notre sport le plus rapidement possible. 

On a beaucoup lu et entendu que cette crise allait profondément changer notre manière de vivre, de travailler, de se déplacer, de consommer, de voyager… Profitons de cette période habituellement très festive pour prendre le temps de tirer les leçons et voir comment en sortir grandi.

En espérant que l’année 2021 soit celle d’un nouveau départ sportif, je vous souhaite surtout de rester en bonne santé.

 

Olivier Dautrebande

Au nom du CA de La Rasante